RADIO ONDESE FM

Radio communautaire émettant de KILIBA, à l'Est de la République Démocratique du Congo

Uvira: Une émission radio produite à Runingu, pour mettre fin aux mariages d’enfants dans la plaine de la Ruzizi

Logo du projetIdentifier les causes des mariages précoces chez les filles dans le groupement de Runingu, dans la plaine de la Ruzizi, tel est le sujet débattu dans l’émission ‘’SOTE TUNAWEZA’’ de ce vendredi 20 juillet 2018 à Runingu, dans le groupement qui porte le même nom, dans la chefferie de Bafuliru.

Dans cette émission produite par le journaliste Paulin POLEPOLE NYAKASAZA, le premier invité, Mr MASUMBUKO NYANGA a affirmé que la cause principale de ce phénomène d’abus des droits de la fille dans son milieu est expliquée par la présence du marché de Runingu où les filles venues de part et d’autre du territoire d’UVIRA pour le commerce du sexe.

Madame SAFI BUHENDWA, la deuxième invitée dans cette émission radio, pour elle, la pauvreté, la volonté propre des intéressées mais aussi le manque de cadre de dialogue entre les mamans et leurs filles elle reste à la base de ce fléau.

De son coté Me BITUNDWA Bernardin, défenseur judicaire près du tribunal de grande instance d’Uvira, a fait savoir que hormis tous les éléments déjà cités le lucre qui anime les parents en voulant se créer da la fortune, lors de la réception de la dot reste le plus grand élément explicatif de ces mariages précoces à Runingu et partout dans le territoire d’ UVIRA .

Cet homme de droit a appelé les parents qu’une fois une fille de moins de 18ans est rendue grosse , il ne signifie pas qu’elle doit être amenée dans le foyer mais plutôt ses parents doivent saisir la justice contre l’auteur de cet acte.

Au cas contraire les parents sont taxés de complices et punissables par la loi congolaise conformément à l’Art.174.f alinéa 2 du code pénal congolais a-t-il conclu Retenez qu’à la fin de cette émission, quelques conseils ont été prodigués aux auditeurs de Runingu, notamment :

-Les jeunes filles d’être proches à leurs parents et surtout pour ces adolescentes en période de développement de caractères secondaires mais de même pour les parents.

-Aux filles qu’elles sachent que la vie du foyer n’est pas toujours rose qu’on le pense mais plutôt une série des difficultés.

– Aux parents de chasser chez eux les jeunes garçons une fois ils rendent visite à domicile leurs filles âgées de moins de 18ans,

-Rappeler les parents et à toute la communauté que la place des enfants âgés de moins de 18ans n’est pas dans le foyer mais plutôt à l’école et partout où l’enfant peut tirer son intérêt. La vie conjugale n’est réservée qu’aux adultes et pas aux enfants.

Pour rappel, ‘’SOTE TUNAWEZA’’ qui veux dire en français ‘’ensemble nous pouvons’’ est une émission radio de la RADIO ONDESE FM à travers son projet ‘’être fille est un droit’’ financé par l’organisation espagnole Mundo Cooperante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 juillet 2018 par dans Projet être fille est un droit 2018, et est taguée , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :